Aide ménagère départementale

Qu’est ce que l’Aide ménagère départementale ?

Le Conseil Départemental peut attribuer une aide sociale aux personnes ne prétendant pas à l’APA. Cette aide permet de financer les interventions de service d’aide à domicile.

Elle est octroyée sous condition de revenus, mais est aussi envisageable pour ceux ayant un niveau de dépendance insuffisant et qui ont besoin d’une aide matérielle pour les tâches quotidiennes d’entretien etc.

Cette aide doit être réalisée par des services prestataires d’aide à domicile.

Pour être bénéficiaire de cette aide il vous faut :

  • Être âgé d’au moins 65 ans, ou dans certaines situations d’incapacité au travail, être âgé de 60 ans.
  • Eprouver des difficultés pour l’accomplissement des tâches ménagères.
  • Ne pas (pouvoir) bénéficier de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) ou d’une aide ménagère par votre caisse de retraite.
  • Avoir des revenus inférieurs à 801€ par mois, pour une personne vivant seule.
  • Avoir des revenus inférieurs à 1 243€ pour un couple.

Les démarches :

La demande d’aide est réalisée à la mairie ou au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale). La subvention est versée au service d’aide à domicile sélectionné par vous. Ce service à domicile doit être habilité à l’aide sociale par le Conseil Départemental.

Une somme d’argent peut directement vous être attribuée, si aucun service d’aide à domicile n’existe dans votre ville, ou si vous préférez avoir recours à un salarié que vous avez employé.

Si votre cas répond à ces différentes situations, vous devez présenter les justificatifs de dépense des montants perçus.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez vous diriger vers notre société, nous ferons le nécessaire pour vous aider.

Montant de l’Aide ménagère départementale :

Le montant est fixé selon vos revenus.
Une participation financière peut vous être demandée, le montant de celle-ci est établi par le Conseil Départemental qui verse l’aide.

Cette prestation est récupérable dans le cadre du règlement de la succession des bénéficiaires sur un actif net excédent 46 000 € et pour une dépense supérieure à 760 €.