F.A.Q

Foire aux questions

Des questions restent encore en suspend nous concernant ?
Nous vous avons répertorié les questions les plus fréquentes que nos clients nous posent. Les réponses à vos questions s’y trouvent probablement, n’hésitez donc pas à les consulter !

CONSEILS

A quel moment faut-il commencer à se renseigner quant aux aides à domicile pour ses proches ?

Sachez qu’il n’est jamais trop tôt pour se renseigner quant aux dispositifs d’aide à domicile. Les familles attendent bien souvent d’être confrontées à une situation d’urgence (chute, hospitalisation etc.) pour faire appel à des services d’aide.

Dès lors, que des signes de perte d’autonomie apparaissent chez un proche et que celui-ci arrive difficilement à exécuter les actes essentiels de la vie courante, vous pouvez contacter notre service d’aide à domicile.

Pensez donc à anticiper car la démarche peut prendre un certain temps, sachez que cela ne vous engage à rien, vous pouvez toujours refuser si cela ne vous convient pas.

Vous pouvez compter sur notre équipe, qui se tient à votre disposition pour répondre à vos interrogations et pour organiser un rendez-vous d’évaluation.

Comment puis-je convaincre une personne d’avoir recours à une aide à domicile ?

Ce n’est pas simple dans la majorité des cas, car la personne concernée peut vite se sentir dévalorisée et peut avoir tendance à se braquer et rejeter l’idée que quelqu’un vienne à son domicile. Il est tout à fait normal pour une personne d’être inquiète lorsque celle-ci reçoit à son domicile une personne inconnue.

Dans un premier temps, en cas de rejet, il est important de bien écouter la personne concernée. Ensuite il faut la responsabiliser et lui expliquer calmement que c’est pour son bien-être. Il ne faut pas voir les prestations de l’intervenant comme une contrainte, mais comme une aide qui permet de sécuriser et qui permet d’offrir un confort. Un professionnel de santé peut s’occuper de cette démarche si les paroles d’un proche aidant n’ont aucun impact positif sur la personne dépendante.

Afin qu’une relation de confiance puisse naître,  Aidalavie organise un rendez-vous à domicile dans le but de présenter l’intervenant, à la personne aidée, ainsi qu’à son entourage familial. Dans certaines situations, nous pouvons réaliser des interventions progressives, nous effectuons des tests ponctuels, afin de s’assurer qu’il y ait une bonne entente entre les bénéficiaires et les intervenants.

Dans tous les cas, avoir recours à une aide s’avère très bénéfique, les bénéficiaires s’habituent rapidement à leur aide à domicile. Il y a un attachement qui se crée des deux côtés (bénéficiaire/intervenant).

Comment choisir entre EHPAD et Service d’Aide à Domicile (SAAD) ?

Cela dépend de plusieurs critères et de la situation du bénéficiaire : aspect financier, choix personnel, degré de dépendance, état de santé de la personne, entourage…).

L’avantage de l’aide à domicile est que tout se trouve à disposition (hospitalisation à domicile (HAP), soins infirmiers etc) c’est donc le premier choix vers lequel s’orientent les personnes âgées.

Il ne faut surtout pas aller à l’encontre de la décision de la personne âgée (ne pas la forcer à intégrer un établissement ou avoir recours à une aide à domicile) car cela peut empirer la situation. Si le service de maintien à domicile n’est pas suffisant (personne isolée, prise en charge très lourde) les établissements peuvent s’avérer être intéressants.

LES SERVICES D’AIDE A DOMICILE

Quels sont les avantages d’un service d’aide à domicile prestataire en comparaison au mode gré à gré (particulier, employeur) ?

Le mode prestataire d’une aide à domicile présente l’avantage de décharger les bénéficiaires de toute démarche administrative, ils n’ont donc aucune formalité à effectuer de leurs côtés. Les utilisateurs n’auront qu’à payer la facture en espèces, en chèque bancaire ou en chèque emploi service (Cesu préfinancé).

Le mode prestataire garantit la qualité (formation, qualification) et la continuité du service et remplace les salariés absents. Enfin, le prestataire assure toutes les obligations et les responsabilités d’un employeur.

Dans le cas du mode gré à gré, si le bénéficiaire d’une prestation décide d’être employeur, il doit détenir des compétences managériales et avoir des capacités de discernement. Il doit trouver l’intervenant, c’est à lui d’exécuter les démarches administratives, notamment le contrat de travail. Les déclarations à l’Urssaf et l’établissement des bulletins de salaires sont à sa charge sauf en cas d’utilisation du Cesu.

De plus, il doit se conformer aux dispositions du droit du travail et de la convention collective nationale des salariés du particulier employeur.

Le remplacement éventuel de l’intervenant pendant ses absences pour maladie ou vacances incombe au particulier.
La rupture du contrat de travail entraîne des coûts supplémentaires au particulier employeur (ex : décès, hospitalisation). Il existe, toutefois, la possibilité de souscrire une garantie facultative liée à la rupture du contrat.

Pour combien de temps suis-je engagé(e) lorsque je signe le contrat de service ?

La durée est indéterminée avec une possibilité de résiliation.

A combien d’heures de prestations ai-je besoin ?

Les heures de prestations sont variables et dépendent de chaque situation.
Le responsable de secteur se rend à votre domicile pour comprendre au mieux les besoins de la personne concernée. Nous cherchons ainsi à construire le plan d’accompagnement le plus adapté.

Aussi, si vous avez fait la demande d’un dossier APA, une équipe médico-sociale viendra également au domicile du bénéficiaire afin d’évaluer le taux de dépendance et fixer ainsi le nombre d’heures accordées à celui-ci.

Quelle est la durée minimale d'intervention ?

La durée minimale d’intervention est de 30 minutes.

Pouvez-vous faire mes commissions ?

 Oui, un membre de notre personnel peut intervenir pour faire l’ensemble de vos commissions : épicerie, boulangerie, pharmacie, bureau de poste, etc. Il utilise son véhicule, des frais supplémentaires peuvent donc s’appliquer pour couvrir les frais d’automobile.

Dois-je préparer le matériel ménager nécessaire pour les prestations ?

  Oui, vous pouvez préparer les produits d’entretien ménager, cela permet de réaliser de bonnes prestations et un gain de temps pour les intervenants, lorsqu’ils arrivent au domicile. Vous devez disposer d’un matériel en bon état et adéquat, pour l’entretien de la maison.

Y’a-t-il des visites régulières pour s’assurer de la qualité des services ?

 Oui, nous effectuons des visites soit sur demande du bénéficiaire, soit régulièrement dans le cadre du suivi qualité par le Responsable de Secteur. Nous nous efforçons de vous assurer les meilleurs services possibles en nous rendant chez vous.

LES INTERVENANTS

Quelle est la garantie que le personnel qui intervient est qualifié ?

Notre engagement au cahier des charges de l’agrément qualité qui impose le recrutement de personnes qualifiées et notre charte de qualité.


Dois-je confier mes clés aux intervenants ?

Non, ce n’est pas obligatoire, mais il peut être indispensable, pour les personnes très dépendantes et isolées, de nous confier un double de clé, de votre domicile, pour assurer une prise en charge de qualité.

Il existe d’autres alternatives comme la boîte à clés ou le système digicode.

 

Est-ce toujours la même personne qui intervient à mon domicile ?

Nous nous efforçons de vous proposer toujours les mêmes intervenants, pour une stabilité, car il est important pour les personnes âgées de ne pas être perturbées et il faut éviter toute désorientation du bénéficiaire.

La relation de confiance, les habitudes, la connaissance de la personne sont des points fondamentaux qui ne peuvent se créer que sur le long terme et qui garantissent la meilleure qualité des prestations. Nous réalisons alors le nécessaire pour que les intervenants choisis soient de façon systématique à vos côtés ou aux côtés de vos proches. Ceci est au cœur de la relation de confiance que nous souhaitons créer entre bénéficiaires et intervenants.

Néanmoins, il existe des cas exceptionnels, tels que les congés ou les arrêts maladie, pris par votre intervenant titulaire, auxquels cas nous vous proposons un autre intervenant.  

 

Nous est-il possible de choisir l’intervenant ?

Oui. Lors du premier entretien, Aidalavie détermine les besoins et les attentes de la personne concernée. Au cours de la présentation, la personne âgée comme l’intervenant sont libres d’accepter ou de refuser l’intervention.

Dans le cas où vous ne seriez pas totalement satisfait par les prestations de l’intervenant, nous ferons notre possible pour en comprendre les raisons avec l’intervenant concerné. Si, même après ces mesures, vous n’êtes toujours pas satisfait, nous affecterons un autre intervenant le plus rapidement possible.

En cas d’objet cassé ou abîmé dans le domicile par l’intervenant, que dois-je faire ?

L’ensemble de nos intervenants sont salariés d’Aidalavie. Nous sommes donc assurés pour faire face à tous types de dommages éventuels causés par nos intervenants. Si un objet est abîmé ou cassé vous êtes remboursé dans le cas où c’est une faute causée suite à l’initiative de l’intervenante.  

FACTURATION ET FINANCEMENT

Comment sont facturées les heures en cas de vacances, d’absence ou d’hospitalisation ?

Les prestations peuvent être suspendues en cas de congés ou d’hospitalisation du bénéficiaire. Toutefois veuillez nous prévenir au moins 8 jours à l’avance (sauf en cas d’hospitalisation ou dans les cas d’urgence).

Auquel cas vous êtes facturé selon les heures réellement prestées.

Quelles sont les différentes aides financières ?

Il existe de nombreuses aides pouvant vous aider à financer une partie des services auxquels vous avez recours, selon certains critères.

Vous pouvez avoir droit à : l’APA, la PAJE, l’AAH, l’ARDH, la PCH, la CPAM, l’Aide à domicile et garde malade dans le cadre des soins palliatifs, l’Aide ménagère départementale, l’Aide ménagère des caisses de retraite et l’Aide ménagère des mutuelles

Est-ce que l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) est récupérable sur la succession ?

Beaucoup de personnes pensent que l’aide est récupérée sur la succession et cela freine les enfants, mais ceci est une idée reçue…

Lors de votre demande d’APA, qu’elle soit à domicile ou en établissement, l’APA n’est pas récupérable sur la succession ni les donations ni l’assurance vie (sauf trop perçu).

Besoin d’en savoir plus ?

Dans le cas où toutes les réponses ne vous auraient pas été apportées, contactez-nous par différents biais :
Tel : 09 72 47 13 24
E-mail : contact@aidalavie.fr
Facebook : Aidalavie – Service d’aide à la personne.

Et si vous êtes satisfait(e) des réponses fournies, et que vous n’avez pas encore recours à nos services, ne tardez plus, demandez votre devis !